Eglise - A5 Bois du Four Ligne Maginot

Ligne Maginot
OUVRAGE A5 BOIS DU FOUR
Villers-la-Montagne
Secteur fortifié de la Crusnes
Aller au contenu
Eglise Saint Sylvestre
D'un point de vue religieux et d'après un écrit, l'église de Villers-la-Montagne daterait de 926. A partir de 1096 elle relève de l'archidiocèse de Trèves et ce jusqu'à la révolution française de 1789.

Détruite en partie pendant la guerre de  Trente Ans (1618-1648), elle n'a été reconstruite, dans la partie haute du clocher, qu'en 1704, date donnée par les ancres situées sur les faces Sud et Est du clocher.

Elle a été
agrandie au 17ème siècle. Une partie de l'église primitive subsiste dans la partie occidentale.

Des travaux de rénovation ont permis la mise à  jour de peintures murales appartiennent "stylistiquement" au 15ème siècle dans la partie ancienne de l'église. Inscrites sur l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 31 juillet 1991, elles ont été restaurées en décembre 1992.

Ces peintures sont essentiellement situées sur la voûte de l'ancien choeur, et dans l'intrados de l'arc séparant l'ancien choeur d'une chapelle latérale.

Appliqué au fond du choeur depuis 1965, ce beau  tabernacle du milieu du XVIIIème siècle est le seul vestige du  maître-autel, d'abord amputé de son devant d'autel, puis partiellement  détruit au lendemain des réformes de Vatican II.

De plan  semi-circulaire, il appartient au type des tabernacles à ailes et  comporte au-dessus de la réserve eucharistique, une niche d'exposition  tournante, garnie à l'intérieur de miroirs.

A droite de l'entrée du cimetière se trouve le monument aux morts qui avait été érigé après 14-18 et sur lequel on retrouve le nom des magins morts pour la patrie durant les deux guerres mondiales du 20e siècle.

La municipalité honnore toujours ses morts aux cérémonies du 11 novembre et 8 mai.

Retourner au contenu